Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
spaziorealedottciancimino.over-blog.com

FAITES INTERNES 1:CONTINUATION 320

28 Février 2017 , Rédigé par docciancimino Publié dans #Senza categoria

28 FEBBRAIO 2017:MARINE LE PEN NON E' FASCISTA
-SU LE MONDE:

lemonde.fr

Marine Le Pen définitivement déboutée contre Jean-Luc Mélenchon qui l’avait qualifiée de « fasciste »

En mars 2011, le coprésident du Parti de gauche avait déclaré : « Pourquoi voulez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d’avoir un fasciste à sa tête ? »Dans son arrêt, la Cour de cassation estime que les propos poursuivis sont « outrageants » pour Marine Le Pen mais  ne dépassent « pas les limites admissibles de la liberté d’expression ».Dans son arrêt, la Cour de cassation estime que les propos poursuivis sont « outrageants » pour Marine Le Pen mais  ne dépassent « pas les limites admissibles de la liberté d’expression ». GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Marine Le Pen, candidate Front national à la présidentielle, a définitivement perdu son procès contre Jean-Luc Mélenchon, qui l’avait qualifiée de « fasciste », selon une décision rendue mardi 28 février par la Cour de cassation.

Le 5 mars 2011 sur i-Télé, invité à réagir sur un sondage donnant Mme Le Pen en tête au premier tour de la présidentielle de 2012, le coprésident du Parti de gauche avait déclaré :

« Tout ça est une guignolisation de la vie politique, absolument invraisemblable. » « Pourquoi voulez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d’avoir un fasciste à sa tête ? »

Mme Le Pen l’avait alors poursuivi pour injure.

Propos « outrageants »

En première instance, en avril 2014, le tribunal correctionnel de Paris avait relaxé l’ancien candidat à la présidentielle de 2012, qui se présente à nouveau en 2017, jugeant que le terme de « fasciste » se trouvait « dépourvu de caractère injurieux lorsqu’il est employé entre adversaires politiques sur un sujet politique ». Mme Le Pen avait fait appel et avait été déboutée.

La cour d’appel de Paris avait relevé que, dans le contexte de l’époque, où certains associaient Mme Le Pen et M. Mélenchon sous le terme de « populisme », il était « nécessaire » que ce dernier « exprime son opinion en caractérisant politiquement son adversaire par un terme manifestant sa réprobation complète des idées politiques défendues par le Front national ». La présidente du parti d’extrême droite avait alors formé un pourvoi en cassation, qui a été rejeté mardi.

Dans son arrêt, la Cour, qui juge la bonne application du droit, estime que les propos poursuivis sont « outrageants » pour Marine Le Pen. Cependant, « exprimant l’opinion de leur auteur, dans le contexte d’un débat politique, au sujet des idées prêtées au responsable d’un parti politique, [ces propos] ne dépass[ent] pas les limites admissibles de la liberté d’expression ».

Lire aussi :   Le programme en circuit fermé de Jean-Luc Mélenchon

http:lemonde.fr/politique/article/2017/02/28/marine-le-pen-definitivement-deboutee-contre-jean-luc-melenchon-qui-l-avait-qualifiee-de-fasciste_5087106_823448.html

 REAZIONE:NON E' NE MENO NEONAZI NE ANTISEMITA PERCHE IN OPERAZIONE DI LEAFTING HA FATTO PARRICIDIO.E ALLORA CHE COLORE POLITICO METTERLI IN QUESTA CORSA ALL'ELISEO?BHE LA REALTA NON E' AFERRABILE IN NESSUNO SCHEMA MENTALE,NE LINGUAGGIO NE IMMAGINI NE NESSUN ALTRO ARTIFICIO MA PARE CHE LA LE PEN LA VUOLE REDISEGNARE A SUA  IMMAGINE E SOMMIGLIANZA E  VINCERE UNA CORSA IMPOSSIBILE PERCHE MADRE NATURA NON LA HA DOTATO DEL COLORE POLITICO A LEI ADEGUATO :POPOLISTA NON E' POPOLARE.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=bXs_6ypbKf4&w=560&h=315] [youtube https://www.youtube.com/watch?v=Fmfi3UbDPnQ&w=560&h=315]

-

2 MARZO 2017:LA LE PEN SARA SFORATA DAL PARLAMENTO EUROPEO

-SU HISPANTV:

In pericolo l'immunità parlamentare di Le Pen per tweets su EIIL - HispanTV. com HispanTV Una commisione della Euocamera vota a favore della rimozione dell'immunità parlamentare di Marine Le Pen per tweetteare immagini di Daesh. I membri della Commissione di Affari Giuridici del Parlamento Europeo (PE) ha deciso il martedì "per una larga maggioranza ",8 a favore e 3 contro,rimuovere l'aforamiento a Le Pen, leader del partito Fronte Nazionale (FN) di estrema destra,cosi come lo ha chiesto la Procura Gala. La Eurodeputata Italiana del movimento cinque stelle Laura Ferrara, responsabile del caso, ha detto all'Agenzia Britannica Reuters che al momento non essiste una data per il voto su questo problema in seduta congiunta.

La Procura Gala ha aperto un'indagine in dicembre 2015,dopo che la Presidenta del FN ha pubblicato sulle sue immagini di account Twitter delle atrocità commessi dal gruppo EIIL (Daesh, in arabo), fra i quali una foto del corpo decapitato del giornalista StatoUnitense James Foley. Il reato di cui è accusato è la pubblicazione di immagini violente, che in determinate circostanze potrebbe condurla a tre anni di carcere e una multa di 75 000 euro (79 650 dollari). Se infine perde la sua immunità parlamentare, la Le Pen, inoltre, potrebbe essere costretta a testimoniare in piena corsa per l'Eliseo per presunti posti di lavoro fittizi nel suo partito a carico del bilancio comunitario, un richiamo che li è già costato una riduzione di stipendio. Le Pen, che finora appare come un favorito nei sondaggi per vincere il primo turno delle elezioni che si terrà il 23 aprile prossimo in Francia, anche se, secondo lo stesso sondaggio perderebbe con Emmanuel Macron nel secondo turno, ha rifiutato il venerdì a presentarsi a un mandato di comparizione che indaga se due sue assistenti al Parlamento europeo hanno effettivamente svolte le funzioni per le quali sono stati pagati con soldi pubblici. La candidato sostiene che tali procedure legali interferiscono nella sua campagna e ha chiesto di rinviarli fino a dopo le elezioni. El PE deve pronunciaarsi il giovedì sul caso, ma normalmente le decisioni della Commissione sono ratificate dall'Assemblea. lvs-ncl-nii /

http:hispantv.com/noticias/francia/334547/eurocamara-le-pen-retirar--inmunidad-parlamentaria

APENDICE:POCO DOPO,VIOLENTA,INSENSIBILE E PERVERSA

-SU EL DIARIO:

eldiario.es Le Pen avverte la Eurocamera contro la revoca della sua immunità EFE - Parigi

Le Pen avverte la Eurocamera contro la revoca della sua immunità

. Il leader dell'estrema destra Francese, Marine Le Pen, ha avvertito oggi,di fronte alla possibile revoca della sua immunità dal Parlamento Europeo che dimostrera che lo stato di diritto ha smesso di funzionare e che si usano procedure speciali per ostacolarla politicamente. ' Se sono oggetto di un trattamento speciale  significa che gia non c'è stato di diritto. È cosi di semplice ',ha dichiarato la Le Pen alla stazione radio 'France Info',dopo che si ha saputo che la Commissione di Affari Giuridici del Parlamento Europeo ha votato l'abolizione della sua immunità. Una decisione, che dovrebbe essere confermata in plenaria giovedì prossimo,ed è una conseguenza di una richiesta della Giustizia Francese,che accusa la candidata alla presidenza Francese di estrema destra di pubblicare immagini delle esecuzioni effettuate dallo stato islamico in dicembre 2015 sul suo account Twitter. Le Pen, Presidente del Fronte Nazionale, ha detto che «lo stato di diritto è l'idea che tutti sono giudicati allo stesso modo' e 'se è dimostrato che sono implementate procedure specifiche per Marine Le Pen' sollevando la sua immunità per queste foto,li sarebbe stato applicato un bastone di misurazione differente. ' Questo dimostrerebbe - ha sostenuto - che le élite sono disposte a calpestare lo stato di diritto, quando si tratta di mettere fuori dal gioco a uno dei suoi avversari politici. Non funzionera '. Il Procuratore di Nanterre, nella periferia di Parigi ha avviato un procedimento contro Le Pen in cui ha accusato lui di «trasmissione di immagini violente» per le fotografie di vittime di esecuzioni dello stato islamico, tra i quali il giornalista americano James Foley. Questo reato è punito con pene fino a tre anni in prigione e 75. 000 euro di multa.

http:eldiario.es/politica/Pen-advierte-Eurocamara-levantamiento-inmunidad_0_617339328.html

REAZIONE:LO SI SA LE GUERRE SONO VIOLENTE E CRUDELI MA NOI SEMPLICI ESPETTATORI DOVREBBEMO ESSERE RISPARMIATI DI TALE AGRESIONE ALLA NOSTRA SENSIBILITA.

PROCEDURE SPECIALI CONTRO DI LUI?NO,PERVERSA,E LEI CHE CALPESTA LO STATO DI DIRITTO.NIENTE MINACCIE.

PD:FINO A POCO FA TUTTI ABBIAMO AVUTO LA SENZAZIONE CHE IL PARTITO SOCIALISTA AL POTERE NON SAREBBE RICONFERMATO COME SI HA CAPITO DOPO LE REGIONALI.E TUTTI ABBIAMO CAPITO CHE LE AUTORITA SOCIALISTI MANDATEREBBERO I SUOI ELETTORI PERCHE VOTASSERO IN SECONDA VOLTA(IL BALLOTAGE CHE SPERIAMO CHE NON CI SI ARRIVI)IL CANDIDATO REPUBBLICANO,LA DESTRA MODERATA E DI CENTRO,PER FARE MURO AL FRONTE NAZIOANALE,MA IN FRANCIA SI SONO VERIFICATE MEDIANTE L'AZIONE DELLA GIUSTIZIA,PIU LA STAMPA E I SONDAGGISTI VARIE LEAFTING CERCANDO DI OCCUPARE LO SPAZIO DI CENTRO SICURO PREFERITO DAGLI ELETTORI.COSI ABBIAMO VISTO LA LE PEN IN UNA OPERAZIONE PARRICIDA PER COSI SCORRERSI AL CENTRO PRESENTANDOSI COME MODERATA.ABBIAMO VISTO IL PS TRAMITE LE AZIONI GIUDIZIARIE E LE INTERNE PRESENTARSI CON UN CANDIDATO MACRON "OUTSIDER" E LIBERALE,CIO'E' NOTAMENTE UN SCORRIMENTO AL CENTRO-DESTRA DELLA SINISTRA.E ABBIAMO VISTO ANCHE LA VOGLIA DI SFRATTARE LO SPAZIO DI CENTRO IN UNA OPERAZIONE DI TENAGLIA FRA IL FN E MACRON DOVUTO AI GUAI GIUDIZIARI DI FILLON CHE POTREBBE NON CANDIDARSI,ANCHE PER LE DISSIDENZE INTERNE.QUESTE PAGINE ESPRIMONO LA LORO PREFERENZA PER UNA DESTRA REPUBBLICANA E MODERTA.LASCIARE LA DECIZIONE AGLI ESTREMI SAREBBE SUICIDA PER LO STATO FRANCESE E PER L'EUROPA.NON LASCIARE CHE SIA LA LE PEN A SCEGLIERE AVVERSARIO,DOPO TUTTO LEI SI SA NON HA ALCUN CHE DI POSSIBILITA DI ESSERE ELETTA MALGRADO LA STAMPA E I SONDAGGISTI.E SPERIAMO CHE NON CI SIA BISOGNO DI BALLOTAGE. [youtube https://www.youtube.com/watch?v=a_YWz8Wuozc&w=560&h=315]

-

2 MARZO 2017:SOS GATTINI

-SU LA REPUBBLICA:

Bergamo, tre anni e sei mesi di carcere più due anni di libertà vigilata al 'killer dei gattini'

Bergamo, tre anni e sei mesi di carcere più due anni di libertà vigilata al 'killer dei gattini'

Il 43enne  di Trescore Balneario era accusato di aver torturato e ucciso diversi mici. L'Enpa: "Sentenza storica, ora speriamo nell'effetto domino contro chi maltratta gli animali"

01 marzo 2017

Tre anni e sei mesi di carcere: M.F., Il 43enne di Trescore Balneario (Bergamo) accusato di avere torturato e ucciso numerosi gatti, è stato condannato in primo grado per il reato continuato, con la recidiva, di maltrattamento e uccisione di animali. Il giudice ha inoltre disposto che, a pena espiata, sia applicata al condannato una misura di sicurezza che prevede due anni di libertà vigilata. Il pm invece aveva chiesto un anno e quattro mesi di reclusione.

L'ACCUSA: "SEVIZIATI E FOTOGRAFATI"

Lo rende noto l'Ente nazionale protezione animali che nel procedimento giudiziario era parte civile. Secondo l'associazione, in attesa che vengano pubblicate le motivazioni della sentenza, si tratta comunque di "un pronunciamento di portata storica non soltanto per l'entità della pena inflitta al 43enne ma per la libertà vigilata. Nel corso del procedimento - dichiara Claudia Ricci, avvocato dell'Enpa - abbiamo messo in risalto con la dovuta evidenza, anche grazie alla documentazione prodotta insieme all'associazione Link Italia, l'estrema pericolosità sociale dell'imputato. Attendiamo che siano rese note le motivazioni per sapere se il giudice ha accolto la nostra tesi. Certo è, comunque, che si tratta di una delle condanne più severe mai inflitte nel nostro paese per il reato di maltrattamento e uccisione di animali".

-----

Bergamo, animalisti in presidio contro il killer dei gattini

Anteprima: clicca per vedere il video completo

"Da Bergamo oggi viene lanciato un segnale importantissimo - aggiunge la presidente nazionale di Enpa, Carla Rocchi - e sono convinta che questa sentenza ha tutte le che carte in regola per fare giurisprudenza. Dall'entità della pena inflitta al "killer dei gatti" mi sembra vi sia finalmente una piena valutazione della reale portata e gravità dei delitti da lui commessi. Mi auguro che si inneschi un 'effetto domino' che coinvolga tutti gli altri procedimenti giudiziari che abbiano ad oggetto reati in danno agli animali, a partire dal caso del cane Angelo

http:milano.repubblica.it/cronaca/2017/03/01/news/bergamo_condannato_killer_dei_gatti-159508810/?ref=RHRS-BH-I0-C6-P19-S1.6-T1
-
2 MARZO 2017:LE PEN SFORATA
.
-SU LE MONDE:

lemonde.fr

Levée de l’immunité de Marine Le Pen dans l’affaire de la diffusion d’images violentes

La levée de l’immunité de la candidate était demandée par le parquet de Nanterre qui a ouvert une information judiciaire à son encontre.

Le Parlement européen a approuvé, jeudi 2 mars, la levée de l’immunité parlementaire de la dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen. Cette levée d’immunité était demandée par le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine), qui a ouvert une information judiciaire à l’encontre de Marine Le Pen pour « diffusion d’images violentes ». Elle avait diffusé des images d’exactions de l’organisation Etat islamique (EI) sur son compte Twitter.

Cette levée, à effet immédiat, ne concerne que cette enquête et pas celle sur des soupçons d’emplois fictifs d’assistants de députés de son parti Front national au Parlement européen, dans laquelle la cheffe de cabinet de Mme Le Pen, candidate à la présidentielle française, a été mise en examen.

« Je pense que le résultat est clair : une grande majorité est pour la levée d’immunité », a déclaré Dimitrios Papadimoulis (GUE, extrême gauche), qui présidait les débats, à l’issue d’un vote à main levée des eurodéputés.

Trois ans de prison encourus

En décembre 2015, la présidente du FN avait diffusé trois photos sur Twitter, dont celles de l’exécution du journaliste américain James Foley, avec le texte : « Daech, c’est ça ! » « Daech » est l’acronyme arabe de l’organisation Etat islamique. Elle entendait protester contre le « parallèle ignoble » effectué, selon ses propos, par le journaliste vedette du groupe BFMTV et RMC, Jean-Jacques Bourdin, entre le groupe EI et le Front national.

Après une journée de polémique, la dirigeante du FN avait finalement retiré de son compte Twitter la photo du corps décapité de James Foley le 17 décembre 2015. « Je ne savais pas que c’était une photo de James Foley. Elle est accessible par tous sur Google. J’apprends ce matin que sa famille me demande de la retirer. Bien évidemment, je l’ai aussitôt retirée », avait-elle dit.

Les faits qui lui sont reprochés peuvent être punis de trois ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende sous certaines conditions.

Marine Le Pen « dans son rôle »

« Je suis députée, je suis dans mon rôle quand je dénonce Daech », a-t-elle estimé jeudi matin sur la chaîne de télévision LCP, avant le vote en plénière, dénonçant « une enquête politique ». Convoquée par un juge d’instruction en avril 2016, elle avait refusé de s’y rendre, invoquant son immunité parlementaire.

Marine Le Pen a récemment repoussé une autre convocation, de la police, cette fois-ci dans l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs concernant plusieurs assistants parlementaires d’eurodéputés du Front national.

Une information judiciaire a également été ouverte contre le député apparenté FN Gilbert Collard, qui avait lui aussi tweeté une image violente ce jour-là, pour la même raison. Mais le bureau de l’Assemblée nationale française a rejeté le 22 février une demande de levée de son immunité, jugeant la requête de la justice pas « suffisamment précise ».

Lire aussi :   Diffusion d’images d’exécution de l’EI : l’immunité de parlementaire européen de Marine Le Pen menacée

http:.lemonde.fr/police-justice/article/2017/03/02/le-parlement-europeen-vote-la-levee-de-l-immunite-de-marine-le-pen-dans-l-affaire-de-la-diffusion-d-images-violentes-sur-twitter_5088118_1653578.html

REAZIONE:POTRA ESSERE GIUDICATA IN FRANCIA

-APPENDICE:IL GIORNO DOPO,LA LE PEN A GIUDIZIO

-SU LE MONDE:

lemonde.fr

Assistants parlementaires : Marine Le Pen convoquée en vue d’une mise en examen

Comme lors de sa première convocation, le 22 février, la présidente du Front national et candidate à la présidentielle refuse d’être entendue.Ses assistants parlementaires sont soupçonnés d’avoir été rémunérés par le Parlement européen alors qu’ils auraient exercé d’autres fonctions avec le Front National.Ses assistants parlementaires sont soupçonnés d’avoir été rémunérés par le Parlement européen alors qu’ils auraient exercé d’autres fonctions avec le Front National. CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS

Marine Le Pen a été convoquée par des juges d’instruction à la fin de la semaine prochaine, en vue d’une possible mise en examen dans l’enquête sur ses assistants parlementaires au Parlement européen, a fait savoir vendredi 4 mars au Monde une source judiciaire, confirmant une information de l’Agence France presse (AFP). Mais Mme Le Pen ne s’y rendra pas.

La candidate d’extrême droite à l’élection présidentielle, convoqué le 10 mars, a répondu dans un courrier envoyé aux juges qu’elle ne s’y rendrait pas avant la fin de la campagne. Dans ce courrier, elle dénonce des violations du secret de l’enquête, une instrumentalisation de l’affaire et dit que les conditions de « légalité », de « sérénité » et de « confiance » ne sont pas réunies pour qu’elle soit entendue, a rapporté une source proche du dossier à l’AFP.

Lire aussi :   Assistants parlementaires du FN : Marine Le Pen a refusé d’être entendue par la police judiciaire

Un premier refus

Convoquée une première fois le mercredi 22 février par les policiers de l’Office anticorruption de la police judiciaire (OCLCIFF) qui souhaitait l’interroger dans le cadre d’une audition libre, Marine Le Pen avait déjà refusé d’être entendue, faisant savoir par courrier qu’elle ne se rendrait à aucune convocation policière ou judiciaire jusqu’aux élections législatives des 11 et 18 juin.

Ses assistants parlementaires Catherine Griset et Thierry Légier ont cependant été interrogés et placés en garde à vue à la même époque. Ils sont soupçonnés d’avoir été indûment rémunérés par le Parlement européen alors qu’ils auraient exercé d’autres fonctions en lien direct avec le Front national.

Dans cette enquête, les juges d’instruction tentent de savoir si le Front national a organisé un système pour rémunérer des cadres ou employés du parti en France avec des fonds publics de l’Union européenne par le biais de ces contrats d’assistant au Parlement européen.

En mars 2015, le président du Parlement européen de l’époque, le socialiste allemand Martin Schulz, avait saisi l’Office européen de lutte antifraude et le parquet de Paris après les élections européennes remportées en France par le FN, qui avait envoyé vingt-quatre des siens à Strasbourg. En cause, la présence de vingt assistants parlementaires à des postes figurant dans l’organigramme du parti en France, ce qui laissait supposer qu’ils étaient affectés à d’autres tâches que celles pour lesquelles ils étaient rémunérés.

Le parquet de Paris a mené une enquête préliminaire avant de confier le dossier aux juges d’instruction en décembre dernier.

Lire aussi :   Front national : l’enquête sur les assistants parlementaires accélère

http:lemonde.fr/politique/article/2017/03/03/assistants-parlementaires-marine-le-pen-a-ete-a-nouveau-convoquee-par-des-juges_5089107_823448.html

REAZIONE:SBAGLIATA L'INFORMAZIONE DI SOPRA SU CHE NON DEVE COMPARIRE SUGLI AFFARI DEI POSTI DI LAVORO FALSI?:"Cette levée, à effet immédiat, ne concerne que cette enquête et pas celle sur des soupçons d’emplois fictifs d’assistants de députés de son parti Front national au Parlement européen, dans laquelle la cheffe de cabinet de Mme Le Pen, candidate à la présidentielle française, a été mise en examen."

POICHE NON HA PIU IMMUNITA PARLAMENTARE POTRA ESSERE CONDOTTA PER LA FORZA PUBBLICA?

-APPENDICE 2:SONDAGGI,VINCONO LIBERALI

-SU URGENTE24:

FRANCIA

Los escándalos hacen trastabillar a Le Pen en las encuestas

La candidata conservadora perdió la cabecera de la intención de votos para la 1ra vuelta presidencial en manos del independiente Macron. Otro sondeo la muestra estancada y con su principal rival creciendo. El retroceso se da tras negarse a responder en la justicia sobre un fraude con fondos del Parlamento Europeo.

Por Urgente 24

Viernes 03 de marzo de 2017

17:04 hs

Leer más

  • Francia
  • Marine Le Pen
  • Encuestas

Partager cet article

Repost 0